Envie de participer ?

Ce n'est pas à la cafet' que les jeunes du pôle France Avenir 2024 ont rendez-vous ce samedi 23 janvier à 18h, mais à l'Espace Omnisports, pour le compte de la 14ème journée de Ligue B... Et chez les Hiboux, on ne sert pas de diabolo fraise !

Si ça joue bien... c'est juvénile !

Minots, venez voir si la rose... Pas le temps de versifier ! Les Hiboux du Plessis-Robinson Volley-Ball n'ont pas l'intention de faire dans la dentelle pour la réception du Pôle France Avenir 2024. Actuellement en position de lanterne rouge du championnat de Ligue B, les espoirs du volley français, implantés au CREPS de Montpellier, sont souvent en difficulté les week-ends mais il faut rester vigilant, le Pôle France est un terreau fertile où pousse de la graine de champion. Les "pôlistes" restent les meilleurs potentiels du pays et même s'ils souffrent parfois, l'allumette est prête à être craquée pour devenir incandescente.

La cuirasse épaissie

"Tu le sais bien le temps passe, ce n'est rien... Et ce n'est qu'une fleur nouvelle..", on connaît la ritournelle. Avec la charge quotidienne d'entraînements que subissent les "pôlistes", il est presque logique que le travail finisse par porter ses fruits. Ainsi chaque année, France Avenir 2024 est toujours plus redoutable à affronter sur la phase retour des matchs. L'expérience engrangée, la cuirasse épaissie, la maturité qui avance... Nul doute que cette équipe aura une toute autre allure pour finir le championnat.

Un vrai collectif 

Même s'ils sont tous licenciés dans des clubs différents, il n'en reste pas moins que tout le groupe est ensemble presque 24h/24, 7j/7. Forcément, ça soude. Aussi, il n'est pas évident, cette année plus que jamais, de sortir un joueur ou deux du lot. En effet, tous apportent leur pierre à l'édifice et les maitres d'oeuvre, Marc Francastel et Jocelyn Trillon, n'ont pas pour objectif de révéler des stars. Ils préfèrent tirer le meilleur de chacun au service du collectif. L'important, c'est les trois points, ils prennent les matchs les uns après les autres... Voilà pour le politiquement plat et correct !

Malgré tout, il ne serait pas honnête de ne pas mentionner, ne serait-ce que le nom inscrit sur le maillot portant le numéro 2. Il est le maître à jouer de France Avenir 2024 et son style est aussi spectaculaire que son géniteur... Lui, c'est Kellian Motta-Paes ! Le jeune passeur excelle dans tous les domaines. Il a bien sûr les défauts de sa jeunesse, mais son style créatif, sa vista et son franc-parler font de lui une véritable menace. Mauricio Paes, actuel entraîneur de Tourcoing en Ligue A, était aux manettes de clubs prestigieux tels que le Paris Volley et Tours avec lesquels il a remporté 8 titres de champion de France. En tant que joueur, il a notamment porté les couleurs du PRVB de 1989 à 1994, il fera d'ailleurs l'honneur de dire quelques mots lors de l'émission Avant-Match à 17h30.

Chez les Hiboux, tout va bien

Les Robinsonnais n'ont pas jouter depuis le 22 décembre 2020. Les corps sont reposés mais le rythme est conservé grâce au volume d'entraînement concocté par le coach Logeais. Les Hiboux ont le bec qui raye le parquet, l'envie d'en découdre et ils s'attendent à avoir l'opposition escomptée. Aux Felicissimo, Verhoeff et autres Lamy et Paofaï de faire parler l'expérience, avec le soutien des Suihkonen, Daca et Nevot notamment, qui avaient le vent en poupe à la fin de l'année dernière. Quant aux Delbeke, Leray, Ponsin et Debes, ils auront à coeur de prouver qu'eux aussi font largement partie des meilleurs prospects en France...

Couvre-feu avancé à 17h30... pour l'Avant-match ! (source non-vérifiée)

C'est à 17h30 qu'il faudra être présent sur la page Facebook officielle du Plessis-Robinson Volley-Ball pour faire monter l'ambiance avant la rencontre. Au menu, reportages, clips, interviews, analyses et prise de température au bord du terrain à la façon d'un Bruce Buffer et son légendaire "Lets get ready to rumblllllllllllllllle !".
Puis à 18h, la rencontre sera retransmise et commentée en direct gratuitement sur www.lnvtv.com . 


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.