Envie de participer ?

Les Hiboux ne sont plus qu'à une marche de se voir décerner le titre de champions de France de Ligue B. Face à Saint-Nazaire, ils tenteront de décrocher la timbale...

S'offrir un sacre en toile de joutes

C'est à s'y méprendre, les Hiboux ne cessent de surprendre et tout le monde a fini par au jeu se prendre. Les modestes radicaux continueront sans doute à se refuser d'y croire à coup de "quoi qu'il arrive, ils auront déjà réalisé un beau parcours", les autres n'ont pas pu faire autrement que d'extérioriser par des "ils vont le faire", "la pression s'est inversée". Les Jaune et Noir, eux, plaisanteraient sûrement en disant que la pression, ils préfèrent la boire et que seule l'ennivrante victoire se consomme sans modération...

Expérience en or imminente

La lumière n'est pas blanche mais d'or et elle n'est pas au bout du tunnel mais dans chaque recoin du terrain. Pourtant rien n'a changé chez les Robinsonnais, des blagues, des rires, du sérieux et du travail, c'est la recette qui fonctionne depuis le début de cette phase éliminatoire des playoffs. Et si c'est au pied du mur que l'on voit le mieux le mur, c'est également une marche après l'autre que l'on arrive à monter l'escalier avec sérénité. Du hibou à la tortue, il n'y a guère qu'une paire d'ailes (et quelques modiques différences) et si les Robinsonnais n'ont certes pas commencé par courir, ils ont eu le mérite de partir à point. Rien ne valait une référence à la célèbre fable pour décrire leur parcours fabuleux...

Le mieux est l'ennemi du bien

Presque tout était bien. Faisant fi de l'oxymore, le coach Logeais n'a pas pu s'empêcher de procéder à quelques ajustements après le match aller remporté avec brio par le PRVB. Là est le chemin vers la victoire. Pourtant, avec une rencontre d'avance dans la besace, les Hiboux pourraient ne tenter que de reproduire la même partie et ne faire qu'attendre de voir si le succès est au rendez-vous... Mais c'est sans compter le talent de leur adversaire. Nul doute que les Gonzalez, Treial ou encore Thoral ont débarqué en terre robinsonnaise avec un esprit de revanche. Les bêtes nazairiennes sont blessées et il faut s'attendre à devoir éponger la bave enragée sur le parquet de l'Espace Omnisports. Plutôt que d'essayer de faire encore mieux donc, les joueurs du Plessis-Robinson vont devoir refaire les choses bien et trouver d'autres solutions pour continuer à surfer sur l'effet de surprise. C'est la force des Hiboux, ils sont imprévisibles et déterminés. 

Les yeux dans les yeux...

... et les serres dans la gorge. Dans une finale, il n'est pas rare que les esprits s'échauffent, l'enjeu est tel que personne ne fait dans la dentelle. Les Hiboux sont avant tout des rapaces et ils ont tenu à le rappeler d'entrée de jeu lors du match aller. Le Plessis-Robinson est une ville particulièrement fleurie, il n'y a donc pas de place pour en rajouter au bout du fusil. Bien plus que de tenir la dragée haute au favori nazairien, les Robinsonnais ont brisé la coque de ladite friandise, il ne leur reste plus qu'à bien mâcher avant d'avaler et d'enfin pouvoir exulter de s'être emparés du précieux titre de Ligue B !

FINALE RETOUR - LIGUE B
PRVB - SAINT-NAZAIRE
Samedi 17 avril à 18h - à suivre en direct, commenté et gratuit sur www.lnvtv.com 
Suivez l'émission "AVANT MATCH" en direct sur la page officielle Facebook des Hiboux, dès 17h30.

 


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.