Envie de participer ?

Une fois n'est pas coutume, les Hiboux s'attaquent aux dauphins pour le compte de la 7ème journée du championnat de Ligue B. Le Plessis-Robinson accueille Nancy qui pointe à la 2ème place au classement, et dont l'effectif est gargantuesque...

Nancy, le Grand-Test

À l'heure où les Hiboux ne sont pas en très bonne posture, recevoir un candidat au titre de Ligue B peut sembler mission impossible... Et pourtant. Le Plessis-Robinson Volley-Ball a vraisemblablement besoin de trouver le relâchement nécessaire à l'épanouissement de ses joueurs. Offensivement, les Suihkonen, Felicissimo, Verhoeff et consorts ne parviennent pas encore assez à faire montre de leurs atouts, à l'exception de Paofaï notamment, exemplaire depuis le début du championnat. Dans tous les secteurs du jeu robinsonnais, il faudra trouver le mordant pour ébranler Nancy. La tactique, c'est l'attaque. Clair et net, pas de micmac.

D'Almeida dans l'armada

Avec 16 contres en quatre matches joués, l'international français Horacio D'Almeida confirme qu'en plus d'être un formidable attaquant, il est un joueur complet. Long de 6 pieds 7 pouces, le pur produit de la formation asnièroise a une carrière bien remplie avec des passages notamment à Tours, à Tourcoing, à Chaumont, à Cannes ou encore à Teruel (Espagne). Le géant homme - par le talent et la gentillesse - compte d'ailleurs plusieurs trophées sur le rebord de sa cheminée : un championnat de France de Ligue A en 2012, une coupe de France en 2011 et un championnat d'Espagne en 2014... Il est sans aucun doute, l'un des hommes forts de Martin Demar, le coach de Nancy.

Beneix, le déterminé

S'il vint au Plessis-Robinson plein d'ambition, Beneix est en passe de concrétiser son rêve : celui de faire partie des tous meilleurs liberos français. Formé au Gagny-Raincy Volley, c'est en rouge et or, à l'université de Québec, que Sylvain s'est révélé. Ainsi, Cédric Logeais lui avait donné sa chance, il y a quelques années, de prouver qu'il était au niveau pour passer pro. Taiseux mais déterminé, Beneix avait progressé au point de devenir le patron de la défense robinsonnaise. Désormais à Nancy, Sylvain laisse parler son QI volley, tant en défense qu'en réception, à tel point que le jeu de son équipe est constamment facilité. Son style est épuré et sa vision du jeu est aiguisée... Mais les Hiboux jouissent d'une arme massive : le service. Aux Nevot, Felicissimo, Suihkonen, Verhoeff et autre Leray de faire parler l'épaule pour déstabilisé la réception nancéenne.

Mode Super Suihkonen

Le Finlandais, victime d'une blessure en début de saison, retrouve le rythme. "Winter is coming" et Niko devrait se révéler en cette fin d'année civile. À l'entraînement, sa montée en puissance est flagrante et cet atout offensif va permettre à ses acolytes - loin d'être anonymes - de se délester à l'attaque. Les Hiboux peuvent compter sur Thomas Nevot pour rééquilibrer la distribution et ainsi, retrouver le style traditionnel robinsonnais : l'imprévisibilité... et comme l'a presque dit Hervé Vilard, avec "quatre i, c'est fini !"

Un Avant-Match pour faire monter la sauce

À défaut d'avoir du public présent, Covid oblige, la partie qui s'annonce acharnée sera présentée par une équipe de consultant, avant d'être commentée en direct sur www.lnvtv.com. Rendez-vous dès 17h30 sur la page Facebook @Plessis Robinson Volley Ball PRO pour suivre l'émission. Analyses, interviews, et bien d'autres surprises sont au programme avant le coup d'envoi !


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.