Envie de participer ?

Il va en falloir du caractère pour les Hiboux à l'aube de disputer la demi-finale retour face à Nancy. Vainqueur surprise à l'extérieur lors du match aller, les Robinsonnais sont bien décidés à concrétiser pour s'envoler vers la finale...

Les serres qui rayent le parquet !

À l'instar de Jean-Claude Dusse, avec un D comme Dusse, les Hiboux peuvent "sentir qu'ils vont conclure". Galvanisés par leur belle victoire au match aller dans cette demi-finale des playoffs, les hommes du coach Logeais semblent métamorphosés. Leurs cheveux ont poussé et pris une teinte jaune pétante, les muscles saillissent... Qu'ils se mettraient à parler japonais que ça n'étonnerait personne. Ils sont prêts, les kamehamehas sont chargés, que la fête commence. 

Tous soudés

C'est à nouveau face à un véritable collectif que les Nancéens vont devoir se mesurer pour assumer leur rang de favoris qui indéniablement s'est effrité après la défaite du match aller. "Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin" comme le dit l'adage et à ce jeu-là, les Robinsonnais sont vraisemblablement les meilleurs. Qu'importe les statistiques, tant pis pour les highlights, les Jaune et Noir n'ont qu'un seul objectif : dessiner un V sur la feuille de match. S'il faut en passer par des points à rallonge comme ils en offrent pléthore depuis le début des playoffs, s'il faut trouver l'état de transe dans l'agressivité, s'il y a besoin d'improviser en sortant le temps d'une action du plan de jeu, ces Hiboux n'hésiteront pas. "Fusils à ballon dans les mains, carafes d'eau dans les pupilles... Nancy, que des N°10 dans cette team !"

Thomaestro Nevot

D'un calme olympien en toutes circonstances, le passeur robinsonnais, Thomas Nevot, joue en baromètre pour l'équipe. Sans être un roc, ni un pic, ni un cap, ni même une péninsule, Thomas a du nez. Il sent les coups, il sent les autres alors même qu'il n'y a aucun doute quant à leur hygiène. Ainsi, on le voit redonner le ballon à un attaquant en échec, on le voit garder concerné chacun des artilleurs pendant toute la durée d'un match, on le voit savoir s'effacer pour faire briller les autres. Toto affiche parfois des totaux totalement stratotosphérique, mais ce n'est pas là-dedans qu'il tire satisfaction. En bon Plancoëtin, Thomas Nevot a toujours soif... mais il n'est ivre que de gagner !

S'en remettre à eux

Nul besoin d'intervention divine lors de ce match retour, les Hiboux ont prouvé qu'ils sont capables de faire mieux que de rivaliser avec un prétendant assumé à l'accession en division supérieure. L'apport d'Axel Truhtchev est déjà perceptible, mais le bougre semble en avoir encore une bonne plâtrée sous le pied, le gauche, celui qui porte bonheur. Paofaï terrorise ses opposants directs tant à l'attaque qu'au contre, Rudy Verhoeff n'est pas encore décidé à raccrocher, tout comme le Captain Lamy, et personne ne semble encore capable de s'adapter au fantasque Niko Suihkonen... De son côté, Julian Debes se solidifie rencontre après rencontre et l'apport du jeune banc, Delbeke, Leray, Nicole, Ponsin, pourrait s'avérer déterminant pour la suite, tout comme la science défensive de Benjamin Daca.

Messieurs, à vous d'aligner les astres, de ruiner les bookmakers, de régaler tous vos supporters de France, de Navarre et d'ailleurs !

PRVB - NANCY, samedi 3 avril 2021 
Match retransmis et commenté gratuitement sur www.lnvtv.com à 18h.
Rendez-vous dès 17h30 sur la page Facebook des Hiboux pour "L'Avant Match" qui comme toujours réserve bien des surprises !


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.