Envie de participer ?

C'est une rencontre teintée de jaune et de noir qui attend les Hiboux face aux Abeilles de Saint-Jean d'Illac, samedi 31 octobre. Au jeu du "qui volera le plus haut", il s'agira notamment de mettre des plombs aux ailes...

Contre Illac, franchir le Rubicon finement...

N'en déplaise aux Auvergnats, les Robinsonnais aussi aussi se délectent du saint nectar produit par les abeilles. Et même s'il est plus que jamais nécessaire de la préserver, le PRVB compte bien mettre à mal, le temps d'un soir, cette espèce d'hyménoptères mellifères. Va pour les références taxonomiques, revenons-en à nos Hiboux.

Samedi 31 octobre (sous réserve des mesures gouvernementales), la réception de Saint-Jean d'Illac prend des allures de rampe de lancement pour les hommes de Cédric Logeais. En effet, après avoir essuyé des débuts poussifs, les Hiboux entendent bien montrer de quel bois ils se chauffent, sans pour autant se brûler les ailes. Ils le savent, le combat risque d'être long et acharné. Il faudra tantôt faire preuve de patience, tantôt laisser parler l'insouciance. À ce jeu-là, les Jaune et Noir sont armés tant ils jouissent de joueurs expérimentés, à l'image des Lamy, Verhoeff ou Felicissimo, et de jeunes fougueux comme Leray, Suihkonen ou Ponsin. Il y a fort à parier que cet atout pèsera dans la balance au moment de faire les comptes...

Au centre, rien de nouveau...

... mais tout à craindre. Ils sont bien connus dans les travées de l'Espace Omnisports, Alexandre Weyl et Nicolas Gardien sont les maîtres du jeu au centre, côté illacais. Au-delà du plaisir de retrouver ces deux joueurs au capital sympathie fort justement acquis lors de leur passage au club, c'est une nouvelle inquiétante pour leurs homologues robinsonnais. Paofaï, Lamy et Daca auront du répondant face à Illac, eux qui sont déterminants depuis le début de saison. La confrontation des géants devrait tenir toutes ses promesses.

Jambon - Verhoeff, à la pointe de l'attaque

Lui aussi a fait les beaux jours du PRVB la saison dernière, Martin Jambon endossera cette fois le maillot alvéolé d'Illac avec pour projet de martyriser ses anciens coéquipiers. Impérial depuis la 1ère journée, il n'aura pas besoin de prendre ses repères dans cette salle et il ne reste plus qu'à compter sur le sens tactique du coach Logeais pour le faire déjouer. Martin Jambon sera servi par le passeur Valentin Bouleau qui a pu constater que l'adage ne se vérifie pas toujours : lever des ballons à Jambon, ce n'est pas "donner de la confiture aux cochons".
Chez les Jaune et Noir, Verhoeff se conduit en véritable métronome. Le Canadien rend des copies soignées et irréprochables, tant à l'entraînement qu'en match. Capable de réveiller ses coéquipiers comme de temporiser, il fait partie,à l'instar de son passeur Thomas Nevot, de ceux qui performent dans l'obscurité, sans l'ombre d'une fausse note.

L'heure n'est pas encore à faire les comptes, ni même à voir un quelconque enjeu de classement. Il est en revanche déjà temps de prendre de la confiance et surtout, si le contexte le permet, de procurer du plaisir aux supporters qui en ont, comme tout le monde, bien besoin par les temps difficiles qui ne se contentent plus de courir mais pire, de galoper.

PRVB - Saint-Jean d'Illac
Samedi 31 octobre à 18h
Espace Omnisports (place Woking)

Attention, parking "du bas" fermé pour cause de travaux.

À l'heure où a été rédigé ce texte, les mesures gouvernementales du 28 octobre n'ont pas encore été prononcées.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.