Envie de participer ?

Les victoires s'enchaînent telle une belle ritournelle pour les Hiboux qui accueillent Fréjus et en briguent une nouvelle...

Contre Fréjus, multivitaminés !

"Et ça fait BIM, BAM, BOUM"... Avec Eddy Felicissimo, Niko Suihkonen et Rudy Verhoeff, "ça fait pas PSHHT, ça fait VROUM" ! Les trois ailiers du Plessis-Robinson Volley-Ball, à l'instar de la jeune chanteuse Carla, eux aussi montent à la tête. Leurs performances ne cessent de donner la migraine à leurs adversaires et côté robinsonnais, c'est l'escalade au Top 50. Avec quatre succès consécutifs, les Hiboux sont au pied du podium et il se dit en backstage qu'ils ne comptent pas s'arrêter là. C'est donc face à Fréjus, samedi 19 décembre, qu'ils entreprennent de continuer la série...

L'hiver lui va si bien

La très prochaine arrivée dans nos contrées du grand homme à la barbe blanche en provenance de Laponie semble enchanter le Finlandais Niko Suihkonen qui est de plus en plus sage, s'il continue ainsi, il sera couvert de cadeaux. En attendant, lui, ce n'est pas sous le conifère qu'il y dépose les siens mais sur les parquets. Niko brille de mille feux en cette fin d'année 2020 et ses statistiques le prouvent. Attaque, réception, défense... L'homme des fjords fait preuve d'une efficacité redoutable dans tous les secteurs du jeu. Même si la régularité au service reste à parfaire, il est en passe de devenir une des pièces maîtresses du jeu robinsonnais.

Édile Eddy

Match après match, le Brésilien Eddy Felicissimo rend des copies de premier de la classe. Il est un des atouts majeurs offensifs pour le passeur Thomas Nevot qui ne manque pas de le servir à foison. On pourrait même croire qu'il n'a besoin de personne pour scorer ! En effet, Eddy s'est naturellement classé meilleur serveur de la Ligue B à force d'enchaîner les aces. "Bonne chance la récep !", pouvions-nous entendre des travées de l'Espace Omnisports à chaque fois qu'il s'élançait au service, au temps où les rencontres ne se disputaient pas à huis clos. Faute de grives, on mange des merles, et c'est du carré des remplaçants que résonne désormais la punchline.

Fréjus, avec Suc, à jouter

Les Varois ne sont pas les plus faciles à prendre. Dotée d'un effectif complet et homogène, l'équipe de Fréjus n'est pas stéréotypée et quand ses joueurs sont dans un bon jour, il est compliqué d'établir un plan de jeu. À la mène, Corentin Suc aime jouer sur ceux qui ont le bras chaud et souvent Soane Falafala en fait partie. Et s'il n'y a pas un joueur qui se démarque parmi les autres, il n'y en a pas non plus qui dénote. C'est d'ailleurs la marque de fabrique de l'entraîneur Loïc Geiler : miser sur le collectif. Il appartient donc aux Hiboux de mener la danse en étouffant dès le début du match les Forojuliens qui seront sans nul doute surmotivés à l'idée de mettre un terme à la belle série du PRVB.

PRVB - Fréjus : samedi 19 décembre
Match à suivre en direct et gratuitement sur www.lnvtv.com à 18h.
Le show "Avant-Match" : analyses, interviews, reportages...  à suivre dès 17h30 sur la page officielle du PRVB @plessisrobinson.volleyball

 


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.